jeudi 26 février 2009

Du Carnaval aux Bugnes Lyonnaises... c'est Mardi Gras !

Je ne vais pas vous le faire très long car je vous le rappelle, je dicte ! et c'est franc galère ! Mais bon quand même… Mardi c'était Mardi-Gras. Et je peux difficilement faire l'impasse sur les Bugnes Lyonnaises…
Avant tout, petit brin d'explication qui peut s'avérer fort utile à ceux qui souhaite étaler judicieusement leur culture au moment opportun…
Certes, je ne suis pas experte ! Certes, je ne suis toujours pas catholicopraticomachin ! mais j'ai néanmoins reçu une éducation judéo-crétine durant mes jeunes années et ça laisse des traces…
Donc, pour faire court, retenez simplement que Mardi Gras est le dernier des 7 jours charnels… veille du mercredi des Cendres qui n'est autre que le début du Carême… donc, en apothéose, on faisait la fête, on se gavait, on festoyait… Bref, on faisait carnaval ! Eau et gaz à tous les étages avant de se serrer la ceinture.
Y'a du bon là dedans finalement… d'ailleurs si on ne s'applique à prendre que les trucs du genre, y'a du bon dans toutes les religions… hey, sérieux, si on pique un peu par çi un peu par là toutes les occaz de festoyer ou de ne pas bosser, ça peut être super cool !
A Lyon, pour Mardi Gras, les enfants se déguisent dans toutes les écoles de France… les miens ne sont pas passés à travers, voyez plutôt :
Capitaine Eliott, Pirate des Caraïbes !

Hugo, déguisé en Dieu de la Bogossitude !!!(Il était mort de rire en me disant ça !!!)
Et pendant qu'ils défilent dans les rues, les mamans font des Bugnes ! Encore un chouïa de culture ? oki… C'était une tradition… les charcuteries lyonnaises les proposaient juste avant Mardi Gras afin de se rappeler au bon souvenir des Lyonnais qui allaient débuter le carême et donc délaisser leurs commerces… exit pendant 40 jours les quenelles, la cervelle des canuts et autres tablier de sapeur ! voilou, c'est pas plus compliqué !
Aujourd'hui, on trouve deux écoles de la bugne lyonnaise :
Les moelleuses qui sont nouées et ressemblent plus à des beignets genre "pets de nonne". Ils sont cordés et se préparent avec de la levure de boulanger.
Les croustillantes (qu'on appelle oreillettes ailleurs). Ce sont mes préférées. Elles sont légères, elles fondent dans la bouche et craquent sous la dent.
Et comme c'est la grande quinzaine du blanc, et comme je suis d'humeur généreuse, je vous offre MA recette. Allez-y, servez vous, c'est cadeau !
LES BUGNES LYONNAISES

INGREDIENTS
250 gr de farine
3 oeufs
50 gr de sucre en poudre Huile d'arachide pour la friture
50 gr de beurre
Une pincée de fleur de sel
Un peu de sucre glace
Un citron non traité
Facultatif : 1 tasse de lait
PREPARATION
Dans un saladier, mélangez le beurre ramolli, le sucre, la fleur de sel, les zestes du citron hachés et les œufs.
Ajoutez la farine en pluie en remuant énergiquement et longuement pour obtenir une belle pâte homogène sans grumeaux.
Si la pâte est trop dure, on peut ajouter un peu de lait pour la détendre.
Façonnez une boute de pâte et réservez-la une heure au frais.
Etalez ensuite finement la pâte (inutile de fariner la table, la pâte ne colle pas et en plus, ça fausserait le résultat en donnant des bugnes plus sèches). A l'aide d'une roulette à pâtisserie, découpez des losanges de la taille d'une main.
Plongez-les ensuite dans l'huile d'arachide bien chaude en procédant comme pour les frites, en deux bains, pour obtenir des bugnes bien gonflées et croustillantes.
Pour ceux qui les aiment un peu plus gonflées, il suffit de rajouter ½ sachet de levure dans la pâte et de laisser lever 3 p'tites heures…
Saupoudrez de sucre glace et dégustez !!!

4 commentaires:

djinn a dit…

Bonjour chère Diane-Ève, rien que de vous entendre parler d'oreillettes me fait penser à mes jeunes années..... Bon sang qu'elles sont loin.... Merci d'avoir éveillé en moi ces souvenir si agréables et oubliés. Prenez grand soin de vous.

Anonyme a dit…

Merci Diane-Eve de nous apporter tant de fraicheur dans vos posts...
A la lecture de ceux-ci, je constate votre facilité à écrire, à transposer les phrases avec une facilité déconcertante pour nous autres ;)
J'en profite, comme je vois que vous avez des loupiots, pour vous parler d'Historicontes... une ex-infirmière reconvertie en juriste qui écrit des contes pour enfants axés sur la tolérance, la confiance en soi...
Cette dame a un site où elle explique en détail le contenu de ses oeuvres.Je me permets de solliciter votre bienveillance et quelques minutes de votre temps, pour nous en parler. Certes, c'est de la pub gratuite, mais ses livres sont vraiment très bien et parfaitement adaptés aux enfants, tant petits qu'ados... Je vous laisse juge.
http://www.historicontes.fr/

Diane Eve a dit…

@ Anonyme : Merci, merci et encore merci ! Soyez la (ou le) bienvenu(e) dans mon petit chez moi.
Pour Historicontes, je suis allée faire un tour sur le site. Il me reste à me procurer les bouquins pour voir (lire) de quoi il retourne... c'est un peu comme mes recettes... ;-) je ne mets pas en ligne si je ne suis pas sûre du résultat !!! et après, (pour Historicontes) promis, j'en parle ici !

Anonyme a dit…

Merci d'apporter autant de bonne humeur à votre écriture! J'adore!
Aujourd'hui c'est Mardi gras et me voilà reparti à la recherche de LA recette de mamy... jalousement gardé au fond d'un tiroir... mais toujours dans mes souvenirs d'enfance... quelle bonheur de les faire avec Papy et Mamy... La farine volait... Y'en avait partout...
Voilà ma pâte est prète, y a plus qu'à la laisser reposer un peu tout de même...
Les enfants sont au ski et surprise... en rentrant! Vive le gouter!
Bon mardi gras à tous